Toutes les images et poésies présentent sur ce site sont protégées par le code de la propriété intellectuelle et du droit d'auteur(e).
Toutes reproductions même partielles sont interdites sans l'accord de l'auteur(e)

Oui! C'est ainsi que les courants nous transportaient, nous, si légers parfois, si sensibles... Nous, semblables aux  anges, car nous étions trois à planer d'amour, à voler de nos ailes invisibles mais lumineuses. Le courant du sens de la vie nous avait conduit une lumière plus vive et chaude, nous avait porté sur les terres du Sud. Entre la terre, le ciel et la mers, dans l'immensité d'une majestueuse beauté, inondé de senteurs et de multiples découvertes, notre voyage au paradis, ne faisait que commencer...

© MCA-Vani Dévi ...

014_copy

En écoutant votre voix, en scrutant vos yeux pleins de fièvre, de larmes de feu; En entendant votre coeur, dont les battements si forts, si graves martèlent mon âme; D'amour, nous marchions dans la mer fantastique. D'amour, nous volions dans le ciel couvert d'étoiles. D'amour nous gravissions la montagne fleurie. D'amour, nous mourions sur la roche dure et froide. D'amour nous vous aimions d'amour plus élevé. © MCA-Vani Dévi

Trans_en_provence_copy

O Magnificence de la nature!

Nous promenions un regard séducteur, devant l'immutabilité de votre pouvoir suprême. Amour, votre âme est un beau rocher. Son oeuvre est vivante et parfaite. Son charme en suspend s'ouvre entier et réveille en mémoire tous les mystères, ceux des Dieux qui nous attirent dans leurs faveurs secrètes.

© MCA-VaniDévi

018_copy

Toujours nous planions à vol d'oiseau, et hauts perchés dans le ciel nous traversions les villages comme celui de Tourtour... La Grandeur, l'unique, l'ultime, sont-ils la source même du sensible porté à l' extrême, afin de l'idéaliser?  © MCA-Vani Dévi

Admirer une étoile rêveuse sur vos chemins mystérieux, c'est tenter l'aventure dans le coeur même d'un village en hauteur. Courir entre les petits murs blancs et dérober votre identité changeante. © MCA-Vani Dévi.

Fayance

Pleurer d'extase, crier et entendre votre écho, vous appeler dans cette nature parfois cruelle! O coeur, j'exhale votre souffle et je l'aspire...  Sauriez-vous la reconnaître? Elle ressemble à une rose bléssée dont les yeux ivres sans cesse, de pleurer l'extase d'aimer; vole souplement et puis se pose sur cette franchise fréquenté, qui me parle de votre humanité. La Grandeur n'est-elle pas la plus dévouée?

© MCA-Vani Dévi.

003

Un_Olivier___Mons

Près du symbole de la famille des Oléacées, nous nous reposons. Tandis ques les bruits confus s'évaporent, nous régnions avec la douceur, la lumière. Ma tendre passion reste déjà prisonnière de la peur de vous avoir perdu, confondu? Universelle vérité, Amour, n'êtes vous pas cette énergie première?l'essence de la création. © MCA-Vani Dévi.

023_Tourtour

Le Pouvoir est une force obscure qui a asservi votre humanité dans la bêtise et l'hypocrisie! Réveillons-nous!!!! Comprendre votre solitude qui est connaissance. Retraite en prière? Hé! J'ai bien une agréable pensée pour ce "silence profond" ! Silence profond, si profond que les mots ne sont plus que des échos... © MCA-Vani Dévi.

008_mouthier_st_marie_

Chère Nature je continue à vous rejoindre éperdue d'Amour. J' éffleure votre main chaude et je sents le parfum de votre peau divine. Caresser vos cheveux de soie, vous aimer encore et encore jusque dans l'incommensurable. Consoler, prenez mon coeur, vous me ferez connaïtre un rideau d'azur et de lumière. Car j'erre dans votre âme, ce fleuve de feu par qui tout vit et tout respire. Source d'eau et de bonheur, où la naissance prend vie. © MCA-Vani Dévi.

moutier_st_marie_Cascade