Les ASANAS :

 

 

 

«  La Pratique des Asanas vous rend souple, ferme et en bonne santé. »

(Hatha Yoga Pradipika.)

 

Asana signifie posture stable et ferme. Lentement avec la conscience et la respiration, l’Asana s’exerce lentement, empêchant ou retardant le processus catabolique. L’Asana maintient fortement les facultés physiques et mentales. Les exercices augmentent la circulation, la souplesse. Par une pratique régulière, il s’opère une guérison de l’être tout entier, un système de lubrification des articulations, des muscles, des ligaments, des tendons. La conscience mariée avec la respiration aidera à la pratique des Asanas. Les deux deviendront bénéfiques pour le corps et seront également un développement mental de concentration et de méditation. Les divers Asanas deviendront essentiels et efficaces, liés avec la respiration, avec leur maintien durant un temps prescrit, avec le travail des régions du corps indispensables…

Tandis que les autres se relaxeront. L’attention se dirige vers l’essentiel. Le retour d’une posture se fait lentement. On adopte parfois un repos entre les exercices.

 

La relaxation termine toujours une séance.
© MCA -Vani Dévi

 

 

 

 

Swami_sivananda

 LA RESPIRATION:

 
La respiration Yogique est appelée Pranayama (contrôle de l’énergie vitale) revitalise le corps, calme les émotions et amène une grande clarté mentale. Le Prana, la force vitale ou l’énergie du corps est la source première du souffle. La Qualité et la quantité d’air, le rythme de la respiration influent directement sur le cerveau et ses fonctions. Les respirations de bases sont:

 

-         Le Kapalabhati:  Il est un Pranayama et un des six exercices de purification (Kriyas*). Cet exercice force les poumons à vider tout l’air impur à l’expiration, tout en absorbant de façon importante l’oxygène qui nettoie totalement le système respiratoire.

 

-         Anuloma Viloma: Est un exercice de respiration alternée qui vous fait inspirer par une narine, vous fait retenir le souffle puis expirer par l’autre narine. ( En pratiquant Vishnu Mudra: position de la main au nez). Anuloma Viloma établit un rythme régulier en équilibrant l’énergie dans le corps.

 

-         Brahmari :La glotte se ferme partiellement alors que vous inspirez, un son rauque se produit. L’inspiration purifie la région de la gorge et la fait vibrer. Votre voix devient douce et claire.

 

-         Sitkari : s’effectue par la bouche. En inspirant lentement et en pressant le bout de la langue contre l’arrière du palais, un sifflement se produit. Cette respiration soulage la faim et la soif, refroidit le corps et nous rapproche de la beauté du Dieu de l’Amour.

 Il existe d’autres méthodes de respiration plus avancées à ne pas prendre à la légère, surnommées Bandhas (verrous) destinés à utiliser et conserver de grandes réserves d’énergie.

© MCA -Vani Dévi

 

Les trois Bandhas sont des instruments puissants qui régulent le flux du Prana et transforme l’énergie spirituelle : 

   

-         Jalandhara Bandha : Lors d’une rétention, le menton est pressé fortement contre la poitrine(Le Prana est retenu et ne se disperse pas). Pendant l’expiration le Bandha est relaché et la tête se redresse, se replace sur les épaules.

-         Uddiyana  Bandha : Efforce le Prana à s’élever dans la moelle épinière ; après l’expiration complète l’abdomène est tiré vers le haut, en arrière près de la colonne vertébrale.

-         Moola Bandha : L’Apana de la partie inférieure du corps s’unit au prana quand il se dirige vers le haut. En retenant le souffle, les muscles abdominaux et le sphincter anal sont contractés.

-         Ujjayi : Réchauffe le corps. En inspirant profondément par les deux narines et en fermant la glotte, l’air est aspiré vers l’arrière du nez. Durant la rétention Jalandhara et Moola Bandha sont pratiqués. Ensuite on relâche les deux « verrous » puis on ferme la narine droite avec le pouce droit en expirant par la narine gauche.(de 5 cycles progressifs à 20.)

-         Surya Bedha : Surya signifie soleil. Ce Bandha crée de la chaleur dans le corps et disperse les impuretés. On inspire par la narine droite en fermant la narine gauche avec l’annuaire et l’auriculaire de la main droite, puis on ferme les deux lors de la rétention alors que le menton se presse fermement contre la poitrine (Jalandhara Baandha) ensuite, alors que la narine droite reste fermée avec le pouce, on expire par la narine gauche.

-         Bhastrika : signifie soufflet, Pranayama puissant et le meilleur pour le systtème nerveux et circulatoire, pour la concentration et la clarification du mental. Il consiste en une série de pompes suivie d’une rétention en fermant les deux narines; on pratique Jalandhara et Moola Bandha, puis on expire seulement par la narine droite. (Progressivement on commence par 3 cycles de 10 pompes et on augmente juqu’à maximum 8 cycles).

-         Samanu :est une pratique de purification des Nadis (conduits nerveux dans le corps astral à travers lesquels circule le Prana) ; qui réunit le pranayama, la visualisation des chakras et le Japa (coordination de la respiration avec un Mantra)de Bija (vibrations mystiques de semences) des Mantras de l’air, du feu et de la terre.© MCA -Vani Dévi

 

KRIYAS* :

En plus du nettoyage externe (les mains…)

 Les Kriyas sont des exercices de purification qui nettoient et tonifient les conduits internes et les parties du corps que nous négligeons. Il en existe six:

Neti, Jala Neti, Sutra Neti, Vastra Dhauti, Nauli, Basti.

 © MCA -Vani Dévi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Un bon livre sur le yoga

resize_livre_yoga

centre Sivananda Edition Robert Laffont

ou commende à la boutique.