équilibre

Respiration alternée

 

D'après le yoga, le souffle dans la narine droite est dit chaud et celui de la narine gauche est dit frais. Aussi a-t-on nommé symboliquement le "nadi" droit souffle du soleil ou "pingala" et le "nadi" gauche souffle de la lune ou "ida". L'énergie qui coule par le "pingala nadi", ou souffle du soleil, produit dans le corps une chaleur qui est catabolique, efférente et accélère le fonctionnement des organes du corps. Au contraire l'énergie du souffle de la lune, "ida nadi", est rafraîchissante, analitique, afférente et inhile le fonctionnement des organes du corps.

Quand le souffle passe par une narine plus de deux heures, c'est le symptôme d'un dérangement causé^par l'excè de chaleur ou de froid. Ainsi si "pingala" est plus actif, la chaleur du corps augmente et il y aura des troubless mentaux et nerveux. Si "ida" est plus actif, le métabolisme du corps diminue produisant du froid et une suspension de l'activité mentale.

Cet exercice de respiration alternée a pour but de maintenir en équilibre des processus cathaboliques et anaboliques du corps et de purifier les nadis. D'après les Yogis, quand le souffle passe par la même narine plus de 24heures, il y a maladie. Ceci est dû au fait que les ganglions d'un centre nerveux particulier sont surmenés par le souffle anormal qui fonctionne trop  lontemps dans un centre particulier...

Aucun autre exercice ne purifie les "nadis" autant que la respiration alternée. En fait, c'est le seul "pranayama" qui purifie. Les autres "pranayamas", surtout "bhastrika", "ujjayi" et "suryabheda" servent à éveiller la "kundalini" après la purification des "nadis". "Bhastrika" et "ujjayi" qui seront expliqués bientôt n'apportent le meilleur résultat que lorsque les "nadis" sont purifiés. On conseille donc aux élèves de ne pas se lancer dans les exercices de respiration plus avancés avant d'avoir pratiqué suffisamment longtemps la respiration alternée. Swami Vishnu-devananda.

 

 

©Copyright © Marie-christine Alliot Vani Dévi