dandelion-plants-down-drops 

 

 

Le STRESS

 

L'Hypothèse de Seyle.

- Hans Seyle a défini le stress aussi appelé "syndrome général d'adaptation (SGA)" comme "la réaction d'un organisme vivant aux sollicitations de l'environnement". Seyle a appelé ces sollicitations des Stresseurs. Les stresseurs peuvent être aussi spécifiques qu'une menace physique, ou des stresseurs psycologiques comme l'anxiété avant un examen, physiologiques comme la douleur ou la fatigue, ou environnementaux comme la pollution, la foule , le bruit.

-SEYLE a émis l'hypothèse que le corps répond au stress en éméttant des signaux d'alarme qui agissent à partir de la base du cerveau pour stimuler les centres du système nerveux sympathique et la sécrétion de l'hormone adrénocorticotrophique (ACTH) de la glande pituitaire antérieur.

 

Le systhème nerveux sympatique réagit dans un premier temps en initiant la réaction face au danger. Les effets à plus long termes sont créés par des stimulations de la glande adrénale qui sécrète l'Epinéphrine (adrénaline) dans le sang.

Le niveau accru de ACTH dans le sang induit l'Hypertrophie du Cortex adrénal et la sécrétion accrue de Glucocorticoïdes dans le sang. (Les glandes grossissent...)

D'un STRESS qui se prolonge des maladies peuvent survenir en trois phases: Alarme, résistance, épuisement.

1: L'ALARME est la réaction immédiate à un stresseur par laquelle le corps entre dans un état d'alerte maximale. Dans des circonstances ordinaires, le corps retourne à un état normal lorsque le stresseur disparaît.

2: L'état de RESISTANCE est atteint lorsque le stress est plus aigu ou prolongé. Le corps réagit en libérant l'ACTH, qui mène à la sécrétion de Glucororticoïde. Bien que ceux-ci soient libérés pour répondre au stress, leurs effets sur le long terme peuvent mener au Diabète, à l'hypertension et à la congestion cérébrale. Le corps peut encore revenir à son état normal si le stresseur disparaît, mais les effets néfastes des Glucocorticoïdes seront d'autant plus importants que cet état perdure dans le temps.

3: L'EPUISEMENT est atteint lorsque le stress ne disparaît pas et le corps n'a plus la force de "lutter". La personne soumise à ce stress peut alors souffrir de Dépression ou de maladies dégénératives.

stress© Mca-Vani Dévi

CONCEPTS   DE  STRESS   ACTUELS

Les concepts actuels du stress développent l'Hypothèse de  SEYLE sur la progression des maladies qu'il cause en intégrant les connaissances modernes sur les éffets des hormones libérées en réaction au stress.

* Le stress est compris comme étant causé par des stimulis physiologiques, émotionnels ou cognitifs négatifs réels ou perçus.

* Ce stress stimule l'Hypothalamus. Certains stimulis vont stimuler le système limbique et d'autres certaines parties du cortex cérébral. Ceci augmente la stimulation de l'hypothalamus.

* L'hypothalamus agit sur trois régions différentes:

 

1. L'Hypothalamus lui-même augmente la sécrétion de l'horme corticotrophine. Ceci stimule la libération de l'ACTH de la glande pituitaire antérieure. Le cortex adrénal réagit par une sécrétion fortement accrue de Glucocorticoïde (cortisole) et une augmentation plus modérée dans la sécrétion de minéralocorticoïde (aldostérone)...hormones stéroïdes.

2. La stimulation des centres sympathiques et de glandes adrénale augmente les niveaux de Catécholamines ( norépinéphrine et épinéphrine) dans le sang.

3. La Stimulation de la glande pituitaire postérieure augmente le niveau de l'hormone anti-diurétique ADH

hypothalamus_redimentionn_

* EFFET du Cortisol 

1. Augmente le catabolisme de protéines tissulaires, la glycogenèse, produisant l'hyperglycémie. (augmente le sucre dans le sang. Réduit les réactions immunitaires et les globules blancs.)

2. Réduit les réactions immunitaires et les lymphocytes (globules blancs).

3. Réduit les réactions allergiques et d'éosinophile.

* EFFET de L'Aldostérone

Augmente la réabsorption de sodium de d'eau.

* EFFET des Cathécholamines

1. Augmente le rythme cardiaque, le volume du battement et la concentration du coeur.

2. Augmente la tension artérielle.

3. Augmente la concentration de glucose dans le sang.

* EFFET de l'ADH

1. Réduit la production d'Urine

2. Augmente la rétention d'eau

Autoguérison Preuves Scientifique

 


Autoguérison Preuves Scientifique