Chakras 1

L'être humain:

 

Ses corps principaux et leurs fonctions.

Les 3 corps suivants sont les véhicules de l'âme au cours de son évolution spirituelle.

Selon  Swami Vishnu-Devananda sji_sit2  disciple de sa Sainteté Swami Sivananda jpeg:

Le premier est le corps visible et dense qui contient des particules de matière issues de la terre ou plan physisque, le plus bas de notre système terrestre aux cinq parties. A ce niveau, tout comme celles des quatre autres, la matière comprend cinq degrés: les trois inférieurs formés de matières solides, liquides et gazeuses; des deux autres, le plus élévé comprend les parties atomiques du niveau physique et le dernier les substances éthérées à différentes densitées...

Ainsi la Partie visible du corps est divisée en 2 gaines: la gaine de nourriture Annamaya kosha et la gaine vitale Pranamaya kosha .La gaine de nourriture est formé de matières solide, liquides et gazuses, tandisque que la gaine vitale consite en particules éthérées et en atomes. Pendant le sommeil, la conscience se retire de la gaine de nourriture Annamaya kosha, passant dans le corps subtil (astral) et il se repose en lui même sans aucun contact avec le corps physique, bien que les deux corps soient reliés. La gaine vitale Pranamaya kosha n'est pas aussi connue que le corps physique, bien quelle soit apparemment son exacte contrepartie. Sa matière étant de qualité plus pure que celle du corps physique, explique certaines conditions; à savoir que les personnes ayant un certain degré de développement spirituel, dû à leur fonctions psychiques, arrivent à détecter le corps éthéré qui souvent fait de longs voyages. Après la mort d'une personne son  corps continue d'exister quelque temps et peut être vu à certaines conditions par les "vivants". Communément appelé fantôme, esprit, ect., il est invisible mais facilement visible par ceux ou celles qui ont des pouvoirs de clairvoyances. Il a été maintenant amplement prouvé que dans certaines conditions favorables, la gaine vitale d'une personne mourante peut être vue par des parents, amis et autres proches; la condition mentale de l'observateur jouant évidemment un rôle important dans ce cas. Le clairevoyant poura voir cette gaine, le double du corps physique, se détacher de celui-ci (relié par un mince fil qui se rompt) quand la personne meurt. Son âme s'échappe alors emmenant avec elle les autres corps. Cette gaine un degré plus pure que la matière du corps physique est le support de l'âme. Durant le sommeil ou dans la condition post-mortem l'âme individuelle ne fonctionne pas sur le plan physique Bhu Loka mais demeure sur un niveau plus élevé, le plan astral Bhuvar Loka, où la matière est plus fine.

Des supports ou corps utilisés sur ce niveau, deux sont groupés ensembles sous le nom de Sukshma Sharira ou corps Astral

L'un d'eux se compose des 5 degrés de la matière de ce niveau là, et c'est dans ce support que se joue la nature émotive de l'être humain. L'autre support qui s'y attache est composé de matière tirée du plan inférieur Swar Loka ou niveau du Feu. C'est à travers lui que l'homme exerce ses facultées de raisonnement. Ces deux véhicules travaillent ensemblesous le nom Sukshma Sharira, jusqu'à leur séparation finale. Cette séparation se produit  lorsque l'individu a demeuré aussi lontemps que la nature de sa dernière vie physique l'a demandé et quand le moment de la dissolution du véhicule émotionnel arrive. Alors il passe au niveau suivant Swar Loka, la partie survivante étant le véritable véhicule mental.

 Copyright © Marie-christine Alliot-Vanidévi  tous droits réservés.

 

mainheader_swamiji

Swami Vishnu-Devananda a écrit Karana Sharira le corps Causal les autres corps ne sont pas toujours compris par ceux qui pensent que tout n'est  que réaction chimique du cerveau. Pourtant personne ne peut nier l'existence des corps plus subtils de l'âme, qui dans des conditions mentales variées, opère dans des corps variés. (...)

La philosophie du Yoga enseigne que l'homme réel n'est pas sont corps, mais que le Moi Immortel, dont chaque être humain est conscient à un certain degré correspondant à son évolution Mentale, n'est pas le corps, mais l'utilise simplement comme instrument. Il est écrit dans le Srimad Bhagavad Gita que le corps est semblable à un vêtement que l'âme met et rejette quand il devient usé. Cette couverture de chaire est essentielle à la manifestation et à la croissance de l'homme, dans cette étape particulière de son développement.(...)

Jadis, les Saints en Inde non seulement connaissaient le corps physique visible et ses fonctions, mais ils allaient au-delà du plan physique et travaillaient avec les corps plus subtils. Leur connaissance de l'âme, de ses mystère et de ses fonctions est maintenant reconnue en Orient et en Occident par ceux qui s'occupent de tels sujets....

Copyright © Marie-christine Alliot-Vani Dévi

ENSEIGNEMENTS LES 12 RAYONS CHRISTIQUES ET LES DIFFERENTS CORPS