Les Asanas du Yoga

 

mch

 

En général , ces postures peuvent être pratiquées sans problème à partir de 10 ou 12 ans. Un mois oudeux de pratique suffisent à assouplir tendons, muscles et articulations raides. Même les personnes âgées peuvent pratiquer l'ensemble des Asanas, quitte à supprimer la posture sur la tête (sirshasana) si leur état physique l'exige.

En suivant les cours avec assiduité et application, on acquièrent une santé et une vitalité extraordinaires.

 

Valeur Thérapeutique des Exercices Yoguiques.

 

Les Asanas entretiennent la souplesse des muscles et l'élasticité de la colonne vertébrale. Les postures développent donc vos facultés mentales et la capacité pulmonaire; elles renforcent les organes internes et confèrent une grande longévité. La pratique du Yoga augmente l'oxygénation du sang et stoppe l'accumulation du sang veineux. Le corps déborde d'énergie. Les centres nerveux et la moelle épinière sont revigorés. La mémoire s'améliore. L'intelligence s'affine. L'intuition se développe.

La pratique régulière des Asanas établit un équilibre physiologique dans l'organisme tout en assurant un bon équilibre mental, car les exercices yoguiques concourent à détendre tout le corps afin de chasser toute tension nerveuse.

La pratique des asanas éloigne les maladies et rend le corps léger, ferme et stable. Chaque posture combat un mal particulier.

Prévention et pouvoirs merveilleux des postures

Sirshasana (posture sur la tête) confère une grande puissance cérébrale tout en développant l'intellect et la mémoire. Elle favorise l'accumulation d'ojas (énergie spirituelle) dans le cerveaux. Elle favorise l'observance du Brahmacharya. Elle guérit de nombreuses maladies. Elle amméliore la vue , l'ouie par un apport de sang supplémentaire dans la boîte cânienne.

Sarvangasana (la chandelle) développe la glande thyroïde, renforce les poumons, le coeur et assouplit la colonne vertébrale.

Les deux postures accroissent la vitalité et retardent le vieillissement. Elles assouplissent, revitalisent et rajeunissent l'organisme tout entier. Elles tonifient et stimulent l'hypophyse.

Matsyasana (le poisson) repose, favorise le développement des poumons, du cerveau et est bénéfique pour les yeux.Le haut de la colonne vertébrale est renforçé. Les problèmes de lordose se corrigent...

Paschimothanasana (La pince) augmente le feu digestif et améliore la digestion. Réduit la graisse abdominale. Etire tous les systhèmes du gros orteil jusqu'au cerveau

Bhujangasana (le cobra), salabhasana (sauterelle) dhanurasana (l'arc) accroissent le péristaltisme intestinal, suppriment la constipation et guérissent les maladies de l'abdomen.

Ardhamatsyendrasana est excellente pour le foie, la rate et la demie tortion de la colonne.

Trikonasana (le triangle) allongent le corps...

Savasana (posture de détende allongée sur le dos) Détend le corps et le mental et assure équilibre et repos parfaits.

La pratique du yoga et du pranayama (respirations) n'est pas pour se faire des muscles (les muscles ne sont pas synomimes de santé)... mais pour nous apporter un fonctionnement harmonieux des glandes endocrines, des vicères et plus encore du systhème nerveux et du mental.

 Copyright © 2012 Mca-Vani Dévi